Pourquoi je serai candidate à l’investiture LREM pour Grenoble

Je ne dévoile pas un grand mystère en disant que je suis candidate à l’investiture de la République En Marche pour les prochaines élections municipales de Grenoble. Je n’ai jamais caché ma passion pour ma ville, ni mes souhaits et mes réflexions pour son avenir. Depuis plusieurs semaines déjà je réunis un groupe de citoyens, d’acteurs socio-économiques et d’experts afin de réfléchir à un projet alternatif à proposer aux Grenobloises et aux Grenoblois.

Cette candidature s’inscrit bien sûr dans le cadre du fonctionnement de mon mouvement politique dont je respecte totalement le fonctionnement. Je serai solidaire de la décision de la Commission nationale des investitures, quelle qu’elle soit, une fois que les investitures auront été décidées.

Grenoble a de nombreux atouts mais il faut dresser un constat lucide sur notre ville si on souhaite qu’elle reprenne pleinement son destin en main. Grenoble a décroché du peloton de tête des villes et des métropoles les plus attractives. Nous avons perdu une grande partie de notre attractivité résidentielle et les performances en matière de création d’emplois sont deux à trois fois moins bonnes que celles des métropoles de dimension équivalente. Notre ville reste tristement polluée, insécure, abimée.

C’est parce que je ne peux me résoudre à constater le déclin de notre ville que je souhaite m’engager pour elle. C’est parce que je crois en elle, que je veux lui offrir une véritable ambition.  Je n’accepterai pas que les Grenoblois n’aient pour choix que l’accentuation du déclin ou le retour vers le passé. Car je sais que ce déclin n’est pas inéluctable et que Grenoble a aussi de l’avenir.

Je souhaite ainsi que nous proposions aux Grenobloises et aux Grenoblois un autre chemin, un projet qui sorte du déni et de l’enfermement idéologique en grande partie responsable de la situation de la ville, un projet lucide et ambitieux, en matière économique et sociale, en matière d’écologie urbaine et de mobilité, en matière de sécurité et tout simplement en matière de bien vivre. Nous avons collectivement la capacité de raviver la flamme qui a fait de Grenoble une ville enthousiaste, conviviale, inventive et en avance sur son temps.

Nous proposerons un projet alternatif construit avec les habitants et porté par une équipe renouvelée et pragmatique pour répondre concrètement à des questions telles que :

  • Faire de Grenoble une ville dans laquelle on retrouve l’envie de s’installer et d’entreprendre
  • Faire de Grenoble la ville de la réussite éducative et de l’égalité des chances
  • Faire de Grenoble une référence européenne en matière d’aménagement résilient, de qualité et d’écologie urbaine, en symbiose avec la nature qui l’entoure
  • Faire de Grenoble une ville qui garantisse la tranquillité publique, la convivialité et le vivre ensemble
  • Faire de Grenoble une ville pleinement en phase avec son temps, à la pointe des réponses aux défis de notre monde

Comme un écho au grand débat dont se sont emparés les Français ces derniers mois, la participation citoyenne sera incontournable dans l’élaboration de notre projet politique. Nous constatons un véritable engouement, une envie des citoyens de se mobiliser pour leur ville. C’est à partir de cette énergie que nous ferons campagne. Pour cela j’appelle tous ceux qui souhaitent porter un travail collectif, proeuropéen, humaniste et progressiste à rejoindre notre rassemblement pour Grenoble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *