[28/02/2018] – Le Dauphiné libéré – Émilie Chalas : « Ni frondeuse ni godillot »

La parlementaire iséroise LREM Émilie Chalas n’a visiblement pas trop aimé que certains journaux parisiens la classent parmi les “députés frondeurs de LREM” après sa sortie sur la proposition de loi dite de Dublin, devant permettre une adaptation du droit d’asile européen. « J’avais exprimé des réserves sur ce texte, comme d’autres de mes collègues, car le Sénat avait introduit des mesures plus strictes, notamment sur les conditions de rétention. Il y a eu des débats internes à notre groupe pour savoir s’il fallait voter le texte modifié par le Sénat. Je rappelle que le Sénat est à majorité LR et que ce n’est pas la première fois que des députés ne sont pas d’accord avec les sénateurs. Je rappelle aussi que c’est normal d’avoir des débats internes, car contrairement à ce que dit Laurent Wauquiez, nous ne sommes pas des députés godillots. Je ne suis ni frondeuse ni godillot, j’ai ma liberté de conscience et de parole. »

Lire plus