[08/11/2017] – Libération – Dialogue de sourds à GE Hydro

Yves Rannou, PDG monde de la branche hydroélectrique de General Electric, GE Hydro, est enfin venu ce mercredi à la rencontre des salariés de son site grenoblois de conception et réalisation de turbines hydrauliques, plus de quatre mois après l’annonce surprise d’un plan social massif visant à supprimer 345 des 800 postes de cette usine qui était gérée par Alstom jusqu’à son rachat par le conglomérat américain GE en 2014. Mais cette première apparition du PDG n’a en rien fait baisser la pression sur place.

Selon la députée LREM de l’Isère Emilie Chalas, qui a elle aussi rencontré Yves Rannou, l’enveloppe de 31 millions d’euros prévue au départ pour le PSE serait passée à 43 millions : «GE peut aller plus loin, j’en suis convaincue», assure-t-elle pourtant, qualifiant cette visite grenobloise d’Yves Rannou de «décevante». 

Lire plus