Esclangon, un nouvel exemple de la “méthode Piolle”

Députée de la troisième circonscription de l’Isère, conseillère métropolitaine et municipale de Grenoble, je prendrai part aux côtés du Maire de Fontaine, Franck Longo, d’élus de sa majorité et d’habitants, à la manifestation qui se déroulera ce mercredi 20 octobre 2021 à 17h30 sur le Pont Félix Esclangon, afin de demander la réouverture de ce dernier.

Depuis plusieurs mois, la majorité municipale grenobloise laisse pourrir une situation qui perturbe le quotidien des habitants de nos communes. Face à cela, les élus de la majorité fontainoise n’ont d’autre choix que de manifester pour se faire entendre. Jusqu’où ira t-on ?

Après les débats autour de la mise en place de la piste chronovélo, de la piétonisation du cours Berriat, des places aux enfants à Grenoble, Esclangon est un nouvel exemple de la “méthode Piolle”. On décide et on discute après..

Le 10 septembre 2021, la fin des travaux du Pont Félix Esclangon était actée. Pour autant, aucune réouverture du pont n’était décidée ! La ville de Grenoble a décrétée, seule, la prolongation d’un mois de cette fermeture, jusqu’au 14 octobre 2021, sans concertation avec la ville de Fontaine, le SMMAG..

Pour mettre fin à cette situation, le Maire de Fontaine a adressé un courrier au maire de Grenoble, le 16 septembre 2021, resté sans réponse à ce jour.

Lors d’une réunion le 23 septembre 2021, la majorité municipale grenobloise a aussi pris un engagement vis à vis de la ville de Fontaine, en faveur de la réouverture du pont. Engagement finalement non tenu !

Enfin, l’annonce de la prolongation de la fermeture de ce pont, par arrêté, vient bloquer, de nouveau, pour deux mois supplémentaires, l’accès aux véhicules motorisés au Pont Félix Esclangon dans le sens Grenoble-Fontaine, et donc les flux entre la Rive Droite et la Rive Gauche du Drac.

Cela apparaît comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Quel cynisme de la part de la majorité municipale ! La participation citoyenne à Grenoble est une vitrine.

Cette situation met ainsi en lumière, une nouvelle fois, l’incapacité de la majorité municipale grenobloise à travailler avec les autres (SMMAG, Grenoble-Alpes-Métropole, Ville de Fontaine), comme avec ses oppositions à Grenoble.

Non, nous ne pouvons nous satisfaire de cette réalité. Au regard du quotidien des grenoblois, des fontainois, des travaux en cours sur l’A480, cette décision vient aggraver les perturbations subies par les habitants.

Non, Monsieur le Maire de Grenoble, vous ne pouvez rester muet aux demandes formulées par la ville de Fontaine et par le SMMAG !

Mobilisée sur le sujet depuis plusieurs semaines, je demande au Maire de Grenoble, Eric Piolle, qu’il rouvre le pont Félix Esclangon et qu’il ouvre le dialogue avec les autres acteurs institutionnels, afin de mettre fin à ces nuisances qui ont des incidences, tous les jours, sur la vie des habitants de nos communes.

Source : Place Gre’Net – Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine “tous sur le pont” mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions – Place Gre’net (placegrenet.fr)